Une proposition bien intéressée de la DUD de HOUDE Aditi

Une sortie bien inbtéressé de la DUD

HOUDÉ ADITI, DE LA DUD: UNE PROPOSITION AVANT LES LÉGISLATIVES 2023 oubien LE RETOUR DES VAUTOURS ?

Si la vieille classe politique traditionnelle ne manque pas d'idée pour retourner à la table du gâteau-Bénin, elle n'a toujours pas d'idée pour bâtir notre pays.

C'est pour cela que M. HOUDE Aditi de la DUD agite la menace de la frustration. De quelle frustration parle-t-on ?

Frustration du peuple ou frustration de la DUD ?

Tous ces partis dites de l'Opposition (Opposition de vengeance), sont des partis conformistes issus de la GCN (Génération Conférence Nationale) de 1990. C'est eux que TALON a laminé en usant de ruse et de rage en 2019.

Les dirigeants de ces partis sont habitués au "Djaman", aux prébendes, mais depuis lors ils sont au chômage politique.
Plus rien pour acheter un électorat. Plus rien pour crétiniser et acheter des consciences, sauf si tu es dans le clan TALON (UP, BR, PRD, FCBE, MOELE....etc)

Dès lors, cette classe politique laminée, dite de l'Opposition, lance des tractations pour se rapprocher de vainqueur politique TALON. Ils veulent retrouver une place à la table du gâteau-Bénin, toujours sans la moindre inspiration réelle pour bâtir notre pays.

Mais ils usent de leurs positions de Barons Politiques de Régions(BPR) pour influencer le cours normal de la politique, tromper les attentes des peuples dans le but de défendre leurs intérêts personnels et égoïstes.

Chers compatriotes, comprenez bien !

La crise politique qui secoue le Bénin depuis 2016 et qui a dégénéré en 2019, en faisant des morts, des blessés, des exilés politiques, des prisonniers politiques, de grandes fortunes détruites etc...etc, est une crise profonde au sein de l'Oligarchie Nationale et qui l'a divisée en deux parties :

  • la MOUVANCE autour de TALON et
  • la dite Opposition ou Opposition de vengeance.

Le dénouement de cette crise ne peut s'accomoder d'un simple bricolage des lois scélérates de TALON à l'instar de la Proposition que fait le DUD de M. HOUDÉ Aditi.

La situation sociale et politique objective de notre pays se présente aujourd'hui comme suit :

  1. d'un côté, il y a l'antagonisme au sein-même de l'Oligarchie Nationale créée à partir de 1990, et qui alternait au Pouvoir jusqu'en 2016.
  2. De l'autre, il y a l'antagonisme des peuples du Bénin dans leur ensemble, avec leurs vrais attentes, face à l'Oligarchie Nationale
  3. Les peuples ne croient plus en la politique ou ne croient plus aux promesses politiques des Oligarques. Promesses devenues comme une compétition en leur sein pour assurer l'alternance politique dit démocratique.
  4. A contrario, les peuples, par une sorte de résignation ou de fatalisme ont accepté les achats de conscience, les prébendes pour des électorats de barons de région. Ce qui fausse le jeu politique démocratique et contente l'Oligarchie Nationale.

Sachant que l'Oligarchie Nationale est consciente que sa politique ne pourra jamais satisfaire les attentes des peuples puisque l'Oligarchie Nationale a aliéné le Bénin à la France.
C'est dans ce contexte que l'Oligarchie Nationale se contente de distribuer des billets de banque, de s'adonner à la corruption, au clientellisme, au népotisme et de se contenter d'une politique de développement en trompe-l'oeil

Trompe-oeils qui ne résistent pas aux temps...

C'est le cas du "Bénin Révélé" de TALON ou de l'asphaltage, seule politique phare de l'Oligarchie Nationale qui emprunte de l'argent à tour de bras, à l'étranger, et endette les peuples.

D'ailleurs, les peuples viennent de dire à nouveau : << arrêtez l'asphaltage et donnez-nous à manger ! >>. Ce qui prouve que nos peuples ne sont pas dupes, mais qu'ils n'avaient pas en leur sein, des intellectuelles pour porter leurs voix et leurs attentes.
Désormais, c'est chose faite, grâce au FRONT SOUVERAIN.

Pour nous résumer, notre classe politique traditionnelle manque d'imagination pour conduire notre pays. Mais ils ne manquent jamais d'idées pour isoler les vrais patriotes et intellectuels, relais des attentes des peuples. Ils usent de ruses diverses pour se barricader par des lois drones, à l'intérieur de la politique oligarchique et ruineuse pour le pays.

C'est le cas de l'invention de la Nouvelle Charte des Partis Politiques et du Nouveau Code Électoral.

Ainsi, n'est-ce pas M. HOUDE Aditi de la DUD lui-même qui se réjouissait d'avoir donné l'idée, et soutenu TALON dans son projet de réformes politiques ?
M. Eric HOUNDÉTÉ, de LD ne rêvait-il pas d'une pareille réforme qu'il défendait par le passé ?

Sauf qu'ils ne s'attendaient pas à ce que TALON, par la ruse et la rage, utilise cette réforme pour les exclure,eux-aussi !

A malin, un malin et demi !

La proposition du FRONT SOUVERAIN reste claire, nette, précise et constante :
il faut une CPN. (Conférence Patriotique Nationale) pour la Vision LMA.

CPN qui nous permettra :

  1. d'aller au-delà de la crise de TALON,
  2. d'atténuer les antagonismes exacerbés, en réduisant les crises au sein de l'Oligarchie Nationale, et
  3. de bâtir une NATION dans l'intérêt de tous nos peuples.

Une entreprise pour tenter de bricoler les lois scélérates de TALON n'est donc pas dans l'intérêt de nos peuples.

Elle vise plutôt, le retour à la table du gâteau Bénin des politiciens mis au chômage politique et de Djaman depuis 2016.

Si une telle tractation réussissait, elle sera néfaste pour le budget national déjà ébranlé par la Rupture de TALON, et nous dirons que c'est le retour des vautours.

Djomaïxa CODO
Porte-Parole
FRONT SOUVERAIN
25mai2022.
keyboard_arrow_up